Histoire d’un pervers 3

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Histoire d’un pervers 3Tu ne me réponds pas ?Que veux-tu que je te dise ? Que tu n’es qu’un salopard ? Je pense que tu le sais déjà .Tu as raison ma chérie . Mais tu sais quoi j’ai passé un pacte , et tu sais avec qui ?Impact ! de quoi ?Avec Gaëlle .Je comprends rien à ce que tu me racontes .Qui t’a dit d’arrêter de te masturber ? Va plus vite le temps que je t’explique . Voilà qui est mieux .Donc comme je te le disais , j’ai fait un pacte avec Gaël. Car imagine-toi que ce petit vaurien je l’ai surpris en train de sortir des chiottes après que tu lui ai remis ta culotte . Et tu sais quoi ? ton cher petit beau-frère venait de se branler sur ta culotte .Non tu rigoles ?Absolument pas , tout est vrai . Et tu aurais dû le voir quand je l’ai surpris il était rouge pivoine .Alors tu vois ma chérie . J’en ai conclu que s’il se masturber dans tes culottes . Nul doute qu’il aimerait te baiser . Alors tu me connais je lui ai demandé et bien évidemment il m’a répondu un grand OUI avec enthousiasme .Donc demain après ton taf . Tu te rendras chez lui , et tu le laisseras faire tout ce qui veut .Non mais ça va pas ! Tu es malade . Tu ne crois tout de même pas que je vais m’offrir au mari de ma sœur comme ça sans rien dire . Que tu me masturbe au baptême bien que c’est gênant je veux bien l’accepter . Que tu me demandes de porter la culotte de ma sœur passe pendik escort encore .Mais que tu me demandes de me faire tripoter par lu . Je te dis non .Ne dis pas de sottises , non seulement tu iras . Mais en plus tu feras tout ce qu’il veut .Mes merde ! C’est le mari de ma sœur ! Tu te rends compte de ce que tu me demandes ?Oui je me rencontre , mais c’est la seule façon que j’ai trouver pour qu’il puisse m’aider à baiser ta petite sœur .Salaud… murmura ma femme entre ses dents.Ne me dis pas que ça ne t’a pas émoustillée de remettre ta culotte dans la main de ce petit con. Et encore moins que tu ne sois pas excité rien qu’à l’idée qu’il bande pour toi , la voyant réfléchir quelques instants . Je me suis redressée et me suis dirigé vers elle en lui saisissant un sein dans une main et glissant mon autre main entre ses cuisses. Et tout naturellement j’ai fait glisser ma main entre l’élastique de sa culotte pour faire passer mon doigt le long de la fonte de ma femme déjà bien ouverte .Tu vois j’avais raison tu as la chatte trempée rien qu’à l’idée de penser que le mec de ta frangine c’est fait un petit trip avec une de tes culottes . Alors vu que tu as l’air d’aimer ça, bien que tu veuilles me faire croire le contraire, on … pourrait peut-être se faire plaisir mutuellement ?Ma femme retire ma main de sa culotte et a fait quelques pas en direction escort pendik de notre lit afin de s’allonger en levant les yeux vers le plafond . et à sa grande honte, elle reconnut que j’avais raison l’idée d’être courtisé par un autre homme lui plaisait énormément . Puis comme voulant signer un accord, elle baissa les yeux en ma direction en rougissant. Et toi ? Tu gagnes quoi là-dedans ? Car je doute te connaissant que c’est uniquement le fait de me voir avec un autre homme .Ta frangine mon amour .Tu es infect. Tu tiens à faire de moi une pute ? Et puis je connais très bien ma sœur , et je peux te garantir que jamais elle ne permettra que tu ne la touche .Pas une pute, une machine à baiser… Tu as des dispositions. Tu deviendras une poupée toujours disponible. Soumise, c’est comme ça que je t’aime. C’est comme ça que tu t’aimes… ma femme ne répondit pas. Elle devait bien s’avouer que je disait vrai. Elle était devenue sa chose, elle se complaisent dans cette situation. Et pour ta sœur ne t’inquiète pas avec ça . C’est mon problème .Très bien on fera comme tu veux .Superbe en attendant . Ecarte les cuisses… Sans un mot, elle s’exécuta…Mets-toi un doigt dans la chatte… même deux, et remue. Baise-toi à la main… Oh, et puis après tout, tu peux bien en mettre un troisième… Allez, un petit effort, masturbe bien, fais couler sur la culotte de pendik escort bayan ta frangine ton jus de salopeDis-moi que tu es une salope. Je veux l’entendre de ta bouche… Oui… je… suis une… salope… et je… mouille mes doigts avec mon jus de salope… C’est bien… retire-les, enfiles-en un dans ton petit trou… Allons, enfonce-le en entier… Branle-toi l’anus, fais-le bien coulisser… c’est bon, n’est-ce pas ? Oui .Alors mets-en un deuxième, déplisse-toi la rondelle… continue à te pistonner le cul. A demi en transe, elle obéissait à toutes mes exigences , étonnée, cependant, Assez joué avec ton cul… Viens t’occuper de ma bite… Pas avec les mains… avec la bouche. Suce bien, fais-la durcir… Taille-moi une pipe… que je puisse t’honorer comme il convient… Penchée au-dessus de ma bite palpitante, ma femme s’activait. Elle s’y prenait avec des maladresses de débutante qu’elle compensait, toutefois, par une ardeur non contenue. Je dut l’arrêter. Ce n’était pas dans sa bouche que je voulais jouir A genoux face au lit … Oui, comme ça… Ecarte les cuisses, pose le buste sur le rebord du matelas Maintenant, à moi de jouer… ma bite n’attend que ça. Je me suis placé derrière elle, présenta mon sexe à l’entrée du vagin béant et, d’un violent coup de reins, je me suis enfoncé. Un râle s’échappa de la bouche de ma femme quand le gland vint heurter l’utérus. Je fit deux ou trois va-et-vient, puis retira mon épieu. Et j’ai pressé la pointe de ma verge au centre de sa culotte rouge. Bien évidemment elle compris mon intention et a poussé au maximum son fessier en arrière jusqu’à éjaculation .

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir